"Tout est pardonné au martyr sauf les dettes"
Fatwa No: 349672

Question

Assalam alaykum,
J’ai lu des hadiths qui disent que le croyant qui meurt en martyr se voit expier tous ses péchés sauf la dette est-ce que cela signifie qu'il est pardonné pour ses négligences qu'il aurait pu avoir dans ses adoration par exemple n’avoir pas fait des prières correctement au cours de sa vie ou avoir manquer un jour de ramadan ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

La mort en martyr permet d'expier les péchés mineurs et majeurs liés aux droits d'Allah, exalté soit-Il, tels ceux mentionnés dans votre question. Quant aux péchés liés aux droits des gens, la mort en martyr ne les expie pas. En effet, ces péchés, qu'il s'agisse d'un droit matériel ou moral comme les dettes, ne sont pas pardonnés au martyr comme le mentionne le hadith dans lequel Abdullah ibn 'Amr, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit : « Tout est pardonné au martyr sauf les dettes. » (Mouslim) Le livre intitulé al-Mirqât mentionne : « Abdullah ibn 'Amr a rapporté que le Prophète () a dit : "Tout est pardonné au martyr [...]", c'est-à-dire les péchés mineurs et majeurs, "[...] sauf les dettes.", il désigna par cela les droits des gens, tant ceux concernant leur bien, que leur vie et leur honneur. Toute violation de ces droits n'est pas pardonnée par le fait de mourir en martyr. Tel est l'avis de certains commentateurs. » Al-Turibichtî, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Il désigne ici par ‘dettes’ les droits des musulmans dont il a la responsabilité de s'acquitter, car un débiteur ne mérite pas d'être menacé ou de se voir demander des comptes plus qu'un criminel, un spoliateur, un traître ou un voleur. » (Tuhfa al-Ahwadhî) Toutefois, la personne qui meurt en martyr peut avoir de bonnes actions qui contrebalancent ces péchés, et il lui reste la récompense de sa mort en martyr. Al-Hâfizh a dit : « Quant à l'autre hadith authentique stipulant : "Tout est pardonné au martyr sauf les dettes", on en conclut que les péchés en lien avec les droits des gens ne sont pas pardonnés par la mort en martyr.
Cependant, le fait d'avoir commis de tels péchés n'empêche en rien d'obtenir la récompense de la mort en martyr. En effet, mourir en martyr signifie uniquement qu'Allah accorde une récompense spécifique à celui à qui cela arrive et l'honore d'un honneur supplémentaire. Ce hadith indique donc qu'Allah pardonne au martyr tous ses péchés hormis ses péchés en lien avec les droits des gens. Par conséquent, en supposant que celui qui meurt en martyr ait des bonnes actions à son compte, sachant que sa mort en martyr expie ses mauvaises actions à l'exception de ses péchés en lien avec les droits des gens, ses bonnes actions lui servent alors en faisant contrepoids à ces péchés, et il conserve intact son rang de martyr. Par contre, s'il ne possède aucune bonne action à son compte, son sort est alors entre les Mains d'Allah. » (Al-Fath)

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui