Répartition de l'héritage d'un homme qui meurt et laisse une épouse, un père et une mère, trois frères et une sœur
Fatwa No: 418006

Question

Salam alaykoum,Quelle est la répartition de l'héritage d'un homme qui meurt et laisse une épouse, un père et une mère, trois frères et une sœur ? Il n'a pas d'enfants. Il a aussi des oncles et des tantes. Merci beaucoup.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Celui qui est mort et a laissé les héritiers mentionnés et n'a pas laissé d'autres héritiers, alors l'héritage sera partagé comme suit :
Sa mère perçoit le 1/6 au titre de la réserve héréditaire à cause de la présenc de plusieurs frères.Allah, le Très Haut, dit : " Mais s’il a des frères, à la mère alors le sixième" (Coran  4/11).
Son épouse perçoit le 1/4 en raison de l'absence de descendance héritière. Allah, le Très Haut, dit : " [...].  Et à elles un quart de ce que vous laissez, si vous n’avez pas d’enfant." (Coran  4/12).
Ce qui reste après le prélèvement de la part de la mère et celle de l'épouse revient en vertu des droits d'agnation (Ta'sîb) au père car le Prophète () a dit : " Attribuez d'abord les réserves héréditaires aux héritiers réservataire et ce qui reste attribuez-le au plus proche parent de sexe masculin."  (Boukhari et Mouslim).
Les frères, la sœur et les oncles n'ont aucune part dans cette succession pas car ils en sont tous excluent par le père.
L'imam Ibn Al-Moundhir a dit : " Il y a un consensus des oulémas que les frères germains et les frères ou les sœurs de sang n'héritent pas en présence du fils, ni du fils du fils (queque soit son degré de descendance), ni du père."
Les tantes ne sont pas des héritières originellement, car la tante ne fait pas partie de la liste des femmes héritières.
L'héritage sera divisé en 12 parts : la mère en perçoit le 1/6 (2 parts), l'épouse le 1/4 (3 parts) et les 7 parts restantes reviennent au père.
Certains oulémas sont d'avis que la mère dans une telle situation hérite le 1/3 car les frères sont excluent de l'héritage par le père. Cheikh al-Islam a dit : " Les frères et/ou les soeurs ne font tomber la quote-part de la mère du 1/3 au 1/6 que s'ils sont héritiers sans être exclus par le père". Cet avis a été choisi aussi par Cheikh Assa'di. Mais la majorité des oulémas ont un avis contraire (c'est-à-dire le premier avis que nous venons de mentionner) et c'est celui que nous adoptons dans les fatwas que nous publions sur notre site : c’est-à-dire qu'elle hérite le 1/6 en présence de frères et/ou de soeurs même exclus par le père.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation