Ma femme est en conflit avec sa directrice et ses collègues de travail
Fatwa No: 88962

Question

Nous sommes de Singapoure. Ma femme est en conflit avec ses collègues de travail. Sa directrice est injuste envers elle. La plupart du temps, elle fait exprès de parler chinois avec ses collègues et ma femme ne comprend rien de cette langue. Ainsi, ma femme n'est jamais au courant de ce qui se passe et elle se sent écartée. Lorsqu'elle parle de ce problème à sa directrice, cette dernière se met en colère. Ma femme patiente depuis un moment, mais rien ne change. Peut-elle se plaindre aux supérieurs de sa directrice afin de trouver une solution à ce problème ou bien doit-elle patienter ? Elle est triste et déprimée. Quelles sont les limites de la patience en Islam? Ma femme ne peut pas quitter son travail, car nous avons besoin d'argent. Y a-t-il une invocation qui puisse nous être utile ? Laquelle ? Pourquoi les non-musulmans se comportent-ils mal envers les musulmans alors que nous faisons un travail licite pour gagner notre pain ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

La jalousie et les rivalités sont très courantes dans le domaine du travail. Face à de tels comportements, le musulman doit faire preuve de patience en espérant qu'Allah, exalté soit-Il, lui trouve une issue.

 

Nous conseillons donc à votre femme de patienter face aux harcèlements de ses collègues et de répondre à leur mauvaise conduite par une bonne conduite en espérant qu’Allah, exalté soit-Il, les guide vers l'Islam.

 

Il n'y a toutefois aucun mal à ce que votre femme informe un supérieur hiérarchique de la situation, si elle pense que justice lui sera rendue et si elle n’encourt pas de préjudice.

 

Nous attirons ici votre attention sur plusieurs points importants :

 

Le premier est que la femme en principe doit rester chez elle pour élever ses enfants. C’est la règle de base. Si elle sort de chez elle, elle doit le faire dans le respect de la Charia en portant le voile, et en évitant de se mêler aux hommes...

 

Le deuxième est qu'il est préférable pour votre femme de quitter ce travail si elle n'en a pas besoin, car en général, côtoyer ce genre de personnes est néfaste pour elle.

 

Le troisième point est que lorsque le Prophète () craignait un peuple, il disait :

 

« Allahumma innâ nadj'aluka fî nuhûrihim wa na'ûdhu bika min churûrihim (Seigneur, nous T'implorons de T'interposer entre eux et nous, et de nous préserver de leur mal). » (Abû Dâwûd)

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation